Menace terroriste en Belgique : prolongation de l'état d'alerte maximale à Bruxelles

Demain mardi 24 novembre, l'agglomération de Bruxelles va rester barricadée pour le quatrième jour consécutif.

FRANCE 2

Pas de métros, pas d'écoles ni de grands magasins ouverts, la ville de Bruxelles vivra mardi 24 novembre son quatrième jour d'alerte maximale à la menace terroriste. Ce lundi, la ville est en état de siège. Partout dans les rues, des militaires. Les habitants sont sur les nerfs. "Le matin, c'était assez glaçant. Il y avait encore moins de monde, beaucoup de soldats et les sirènes qu'on entend toute la journée", explique une femme. 

La Grand-Place déserte

La plupart des Bruxellois ont préféré rester chez eux, mais pour beaucoup pas le choix, il faut sortir et s'adapter. Pour se déplacer dans la ville, le taxi est utilisé. C'est l'un des rares services qui fonctionnent à Bruxelles. La Grand-Place de Bruxelles habituellement si fréquentée est déserte. Quelques touristes immortalisent un char stationné en plein milieu de cette place historique de la capitale belge. La ville est à l'arrêt encore pour une nuit au moins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat belge sur la Grand-Place de Bruxelles (Belgique), le 23 novembre 2015.
Un soldat belge sur la Grand-Place de Bruxelles (Belgique), le 23 novembre 2015. (YVES HERMAN / REUTERS)