VIDEO. Ukraine : partisans et adversaires de la révolution se font face en Crimée

A Simferopol, chef-lieu de la république autonome ukrainienne de Crimée, certains exigent le rattachement du territoire à la Russie, d'autres appellent à rejoindre le mouvement révolutionnaire entamé à Kiev.

REUTERS / FRANCETV INFO

Des manifestants pro-russes et pro-révolution se font face à Simferopol, en Ukraine, mercredi 26 février, devant le Parlement de Crimée. Ils sont simplement séparés par un cordon de policiers non armés. L'est du pays est actuellement le théâtre de manifestations pour refuser la révolution opérée à Kiev la semaine passée. D'un côté, des manifestants pro-occidentaux qui appellent à rejoindre le mouvement révolutionnaire. De l'autre, des pro-russes, partisans d'un rapprochement de la Crimée avec Moscou, comme l'explique Le Monde (article payant). Mercredi, ces derniers ont remplacé le drapeau ukrainien par le drapeau russe sur la façade du bâtiment abritant la Cour suprême de Crimée, à Simferopol, comme le détaille The Voice Of Russia (en anglais).

La Crimée jouit du statut de république autonome et ses autorités locales avaient suggéré début février d'amender la Constitution locale pour faire de la Russie la "garante" de cette autonomie par rapport au reste de l'Ukraine. Cette initiative avait relancé les inquiétudes sur les tendances séparatistes dans le pays.

Le Premier ministre de Crimée, Anatoli Moguilev, a de son côté appelé mardi les habitants de la péninsule "à s'abstenir de déclarations qui pourraient entraîner la tragédie" et des victimes humaines. 

Des habitants de Simferopol (Crimée, Ukraine) manifestants pour un rapprochement de leur République autonome avec Moscou, le 23 février 2014.
Des habitants de Simferopol (Crimée, Ukraine) manifestants pour un rapprochement de leur République autonome avec Moscou, le 23 février 2014. (REUTERS)