Vidéo Oligarques : les parias de l'Europe

Publié
Envoyé spécial. Oligarques : les parias de l'Europe
Article rédigé par
France Télévisions

De Tarragone à la Côte d’Azur, enquête sur le gel des avoirs financiers de ces oligarques russes désormais sur la "liste noire" de l'Union européenne.

Dans le cadre des sanctions prises par l’Union européenne après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, près de 900 noms, parmi lesquels les plus grandes fortunes russes, figurent sur une "liste noire". Des sanctions d'une ampleur inédite : interdiction de voyager sur le sol européen, gel des villas, des jets privés, des hélicoptères, et des avoirs financiers... Une façon de forcer les oligarques à faire pression sur le gouvernement de Vladimir Poutine.

Quel est le bilan réel de ces deux mois de traque ? Cette riposte économique peut-elle changer le cours de la guerre ? En France, des chalets, des villas et des yachts sont dans le viseur de la "task force" de Bercy. Comment les retrouver ? Comment faire respecter les restrictions imposées à ces riches ressortissants russes ?    

Yachts, villas... une "chasse de luxe" autour de la Méditerranée

L'activiste américaine Alex Finley traque leurs yachts de luxe, les fait immobiliser dans les ports européens, et partage ses découvertes sur son compte Twitter. En France, une grande partie de cette "chasse de luxe" a lieu sur la Côte d'Azur, comme dans le village de Saint-Jean-Cap-Ferrat, devenu un repaire pour les milliardaires des pays de l'Est, où les services de Bercy sont difficilement parvenus à geler six villas, sur 70 biens désormais gelés sur le territoire français.

De Tarragone à la Côte d’Azur en passant par Barcelone, "Envoyé spécial" a enquêté sur les avoirs de ces oligarques russes devenus les parias de l’Europe.

Un reportage de Romain Boutilly, Olivier Gardette et Mikaël Bozo diffusé dans "Envoyé spécial" le 5 mai 2002.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.