VIDEO. "Nous sommes revenus" : plus de 300 prisonniers échangés entre Kiev et les séparatistes pro-russes

Cet échange constitue un rare progrès dans l'application des accords de paix de février 2015, qui ont permis une baisse d'intensité des combats, mais sans parvenir à un règlement politique du conflit qui dure depuis 2013.

RADIO FREE EUROPE/YOUTUBE
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un transfert de prisonniers après des semaines de négociations. Des centaines d'Ukrainiens ont accueilli dans la nuit de mercredi à jeudi 28 décembre à l'aéroport de Kiev (Ukraine), plusieurs dizaines de militaires et civils libérés de captivité, lors d'un échange massif de prisonniers avec des rebelles pro-russes.

Les autorités d'Ukraine et les séparatistes pro-russes, qui contrôlent une partie de l'est du pays, avaient échangé plus tôt dans la journée plus de 300 prisonniers, dans une des plus importantes opérations de ce type en près de quatre ans de guerre. 

Près de 10 000 morts depuis le début du conflit

Parmi les prisonniers se trouvait Igor Kozlovski, un historien reconnu dont l'arrestation par les séparatistes il y a deux ans avait provoqué de l'émoi en Ukraine. "Nous sommes revenus", a-t-il déclaré avec émotion à l'aéroport de Kharkiv à côté du président Porochenko et devant des dizaines de soldats montant la garde d'honneur.

Cet échange, juste avant le Nouvel An et le Noël orthodoxe le 7 janvier, constitue un rare progrès dans l'application des accords de paix de février 2015. Ils ont permis une baisse d'intensité des combats, mais sans parvenir à un règlement politique du conflit qui a fait plus de 10 000 morts et dure depuis 2013. Fruit de difficiles négociations impliquant le président russe Vladimir Poutine depuis plusieurs semaines, cette opération a concerné 73 prisonniers détenus dans les deux "républiques" autoproclamées par les rebelles et 233 détenus par les autorités de Kiev.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron dont les pays sont parrains du processus de paix en Ukraine, ont salué l'échange dans un communiqué commun. Tout en appelant à poursuivre ce processus "pour les prisonniers restants" dont le nombre varie selon des sources.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine oppose les forces gouvernementales à des séparatistes pro-russes soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie, qui dément. Il a contribué aux pires tensions entre la Russie et les Occidentaux depuis la guerre froide.

Le président ukrainien Petro Porochenko accueille à l\'aéroport de Kharkiv (Ukraine), mercredi 27 décembre, des prisonniers ukrainiens libérés.
Le président ukrainien Petro Porochenko accueille à l'aéroport de Kharkiv (Ukraine), mercredi 27 décembre, des prisonniers ukrainiens libérés. (REUTERS)