Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le volet international au cœur du discours de François Hollande

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

François Hollande recevait la presse ce jeudi 5 février à l'Élysée. Au menu, cohésion nationale et politique étrangère. Une équipe de France 2 revient sur cette matinée.

Pour sa conférence de presse, ce jeudi 5 février à l'Élysée, François Hollande a tenu à prolonger l'esprit du 11 janvier. "L'esprit du mois de janvier 2015, c'est l'unité de la République. J'ai forcément changé à la suite de ces événements. Ces épreuves ont aussi changé notre pays. Il ne le sait pas encore, mais il a éprouvé une grande fierté avec un grand malheur et une capacité à se rassembler", a déclaré le chef de l'État.
Pour asseoir la cohésion nationale, François Hollande veut renforcer le service civique : "Tout jeune pourra faire un service civique dès le 1er juin à sa demande. Nous savons qu'il y a aujourd'hui quatre fois plus de demandes qu'il n'y a de services civiques proposés." 

Le dossier ukrainien : une priorité

Sur le volet international, l'Élysée a souhaité consacrer une grande partie de son discours à l'Ukraine et à la politique étrangère. Un terrain sur lequel François Hollande s'est montré offensif. "En Ukraine, c'est la guerre. Et il ne sera pas dit que la France et l'Allemagne, ensemble, n'auront pas tout tenté, tout entrepris pour préserver la paix", a indiqué le chef de l'État avant son déplacement à Kiev en compagnie d'Angela Merkel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.