Cet article date de plus de six ans.

Un journaliste tué par un tir d'artillerie dans l'Est de l'Ukraine

Le photographe ukrainien a été tué par un tir d'artillerie tombé non loin d'une ville tenue par les forces gouvernementales.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le photographe ukrainien Serhiy Nikolaïev, le 28 février 2015 à Pesky (Ukraine), quelques heures avant que le jounaliste ne soit tué lors d'un tir d'artillerie. (  REUTERS)

Un journaliste ukrainien a été tué samedi 28 février par un tir d'artillerie dans l'est de l'Ukraine. Selon son employeur, le quotidien Sevodnya, le photographe Serhiy Nikolaïev est mort peu après le tir d'artillerie tombé non loin du village de Pesky, ville tenue par les forces gouvernementales.

Cette mort intervient alors que l'armée ukrainienne a fait état d'une diminution significative du nombre d'attaques rebelles, un signe encourageant pour le cessez-le-feu décrété il y a deux semaines tient. Plus tôt dans la journée, l'armée ukrainienne avait notamment fait état d'une nette accalmie de la situation militaire dans la région, où les séparatistes prorusses ont toutefois tiré au lance-roquettes sur Avdiivka, en violation du cessez-le-feu.

Après deux jours sans pertes, les forces gouvernementales avaient annoncé vendredi la mort de trois de leurs hommes, ce qui ne les pas empêchées de poursuivre le retrait des armes lourdes déployées sur la ligne de front. Le président ukrainien Petro Poroshenko a annoncé qu'il soumettrait une loi au Parlement portant sur une demande formelle d'un déploiement d'observateurs des Nations Unies pour surveiller le cessez-le-feu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.