Cet article date de plus d'un an.

Un an de guerre : les enfants ukrainiens s’expriment

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Un an de guerre : les enfants ukrainiens s’expriment
Article rédigé par France 2 - A. Vahramian, S. Yassine, P. Yurov, P. Miette
France Télévisions
France 2
La guerre en Ukraine a changé le monde et l’Europe, et la vie de millions d’Ukrainiens. Les enfants notamment, sont traumatisés par les bombardements et les combats. Certains ont pu fuir, d’autres sont restés avec leurs parents.

C’est une énergie qui semble intacte, qui défie même la guerre qui se trouve tout près. Des enfants en cours de danse et qui se souviennent de la nuit où leur pays a basculé. "J’ai rien compris à ce qui se passait. Je me suis réveillée, ma mère et ma grand-mère faisaient les bagages. J’ai cru qu’on partait en vacances, en fait c’était la guerre", raconte une enfant. Un an après, Carolina et Amelia, 6 et 5 ans, racontent avec leurs mots le quotidien des alertes aériennes. "Aujourd’hui, je suis encore allée dans le couloir de ma maison. Il y avait l’alarme", dit l’une des deux fillettes. "Nous, on a tout ce qu’il faut. On dort à la cave, on a des conserves et des compotes", ajoute une autre.

Garder un équilibre

À l’étage inférieur, c’est le cours de gymnastique. Les enfants exercent leur corps à la souplesse. Mais comment vont-ils, dans leur cœur ? "Ça va moyen. Parce que, quand il y a des bombes, j’ai peur", reconnaît une enfant. Les alertes, les tirs, ils en parlent tous. Il est important de parler, et comprendre ces sentiments qui les envahissent. "Je me sens tellement triste pour ceux qui ont perdu leur maison, pour ceux qui sont partis à l’étranger. Et puis, ceux qui sont morts", déclare une autre. Il faut tenter de garder un équilibre, alors que la guerre leur a volé un an de leur vie. Des adolescents, des enfants, serrés dans les bras de leurs parents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.