Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : la trêve tiendra-t-elle ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'Union européenne appelle à faire taire les armes en Ukraine, alors que le cessez-le-feu est de plus en plus menacé.

Comme prévu dans l'accord de paix, les rebelles pro-russes et l'armée ukrainienne devraient retirer leurs armes lourdes, à minuit, si la trêve tient bon. Mais le cessez-le-feu, entré en vigueur le 15 février, reste très fragile.

Des affrontements se poursuivent ainsi dans quelques endroits stratégiques, comme l'aéroport de Donetsk. Les deux camps s'accusent de violer la trêve et refusent donc de retirer leurs armes lourdes.

"Le cessez-le-feu, c'est juste bon pour les télés"

"Mes positions ont été visées, je vous le redis. Il n'y a pas de cessez-le-feu, on le sait très bien", assure un commandant séparatiste. "Le cessez-le-feu, c'est juste bon pour les télés, pour faire croire aux Occidentaux que les Ukrainiens le respectent", déclare un autre militaire.

A Debaltseve, les forces ukrainiennes sont encerclées. Elles refusent d'évacuer cette ville stratégique alors que les rebelles pro-russes pilonnent leurs positions. Un porte-parole de l'armée ukrainienne, lui, dénombre 112 incidents, affirmant que le cessez-le-feu n'est pas respecté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.