Ukraine : 49 soldats tués dans le crash de leur avion, abattu par les séparatistes prorusses

Le bilan a été annoncé par un porte-parole de l'armée ukrainienne. L'avion a été abattu près de Lougansk, dans l'est du pays.

Des séparatistes prorusses, le 14 mai 2014 à Lougansk (Ukraine).
Des séparatistes prorusses, le 14 mai 2014 à Lougansk (Ukraine). (VALENTYN OGIRENKO / REUTERS)

Au moins 49 soldats de l'armée ukrainienne ont été tués samedi 14 juin dans le crash de leur avion, abattu par les séparatistes prorusses à Lougansk dans l'est de l'Ukraine"Il y avait à bord neuf membres d'équipage et 40 parachutistes. Ils sont tous morts", a déclaré un porte-parole de l'armée ukrainienne. C'est l'attaque la plus meurtrière depuis le début de l'offensive contre les séparatistes.

"Dans la nuit du 13 au 14 juin, les terroristes (...) ont tiré avec une arme antiaérienne et une mitrailleuse de gros calibre, abattant un avion de transport militaire IL-76 qui s'apprêtait à atterrir", a indiqué pour sa part le ministère de la Défense. L'avion transportait des hommes et du matériel.

La Russie accusée de vendre des armes aux rebelles

De leur côté, les Occidentaux ont accusé Moscou d'agir en sous-main pour soutenir l'insurrection armée prorusse dans l'est en lui envoyant des armes. Les Etats-Unis ont affirmé vendredi que la Russie avait fourni aux insurgés des chars et des lance-roquettes, du matériel qui a franchi ces derniers jours la frontière entre les deux pays.

Cette attaque et ses accusations mettent à mal l'espoir d'une détente né ces derniers jours après les premiers contacts entre le nouveau président ukrainien Petro Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine.