Présidentielle en Ukraine : avant le vote de dimanche, les deux candidats se retrouvent pour un débat dans un stade

Le président sortant Petro Porochenko et le favori des sondages Volodymyr Zelensky se retrouvent dans le plus grand stade d'Ukraine à Kiev, vendredi soir, pour un débat d'entre-deux tours où jusuqu'à 60 000 spectateurs sont attendus.

Le président ukrainien Petro Poroshenko (à gauche), pris le 3 novembre 2018, et le comédien ukrainien Volodymyr Zelensky, le 6 mars 2019.
Le président ukrainien Petro Poroshenko (à gauche), pris le 3 novembre 2018, et le comédien ukrainien Volodymyr Zelensky, le 6 mars 2019. (KAYHAN OZER / AFP)

Les deux candidats à la présidentielle ukrainienne se retrouve, vendredi 19 avril, face à face dans le plus grand stade d'Ukraine, à Kiev. À une extrémité du stade, sur une scène, Volodymyr Zelensky, le showman, pourfendeur ironique de la corruption des politiques ukrainiens. À l'autre extrémité, dans le camp d'en face, se trouve le président sortant Petro Porochenko.

À 48 heures du second tour, le comédien Volodymyr Zelensky, qui est largement en tête dans les sondages, a imposé à Petro Porochenko, de venir débattre avec lui dans un stade de football de 70 000 places. "On a l'impression effectivement qu'il nous impose ses conditions", reconnaît Oleg Medvedev. Mais le porte-parole du président sortant explique que son camp a "réussi à imposer un débat à Zelensky qui n'en voulait pas et qui le prépare très sérieusement".

Je suis un peu énervé parce que la première question qui me préoccupe c'est la question de la sécurité.Alexander Vigliano
membre de l'équipe de Volodymyr Zelensky
à franceinfo

Les deux candidats seront soutenus chacun par des milliers de supporters, mais pas installés sur la même scène. Jusqu'à 60 000 spectateurs sont attendus au stade Olimpiyski de Kiev. Un cordon de sécurité va séparer les deux camps de supporters. "Il y aura aussi les représentants de l'autre camp et l'essentiel sera d'éviter les provocations par des éléments qui seront forcément dans ce stade", explique Alexander Vigliano, membre de l'équipe de campagne de Volodymyr Zelensky.

Le comédien a invité 15 000 sympathisants à s'inscrire via internet pour venir le soutenir. Le camp Porochenko espère lui que son champion va imposer son expérience par ko. Surtout, il a l'ambition de vouloir convaincre les 20% d'indécis à le rejoindre in-extremis dans les urnes dimanche.

Reportage de Claude Bruillot
--'--
--'--