Cet article date de plus de sept ans.

Le gouvernement ukrainien lance un mandat d'arrêt contre l'ex-président Ianoukovitch pour "meurtres de masse"

Le ministre de l'Intérieur par intérim a annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle à l'encontre de l'ancien chef de l'Etat et de "plusieurs autres fonctionnaires".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch avant la signature d'un accord avec l'opposition, le 21 février 2014. (SERGEI SUPINSKY / AFP)

Après avoir été destitué, l'ex-président fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt. Viktor Ianoukovitch est recherché dans le cadre d'une quête pour "meurtres de masse" de civils, a déclaré lundi 24 février le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov sur son compte Facebook.

"Une enquête criminelle a été ouverte pour meurtre de masse de civils à l'encontre de Ianoukovitch et de plusieurs autres fonctionnaires. Un mandat d'arrêt est lancé contre eux", a écrit le ministre.

Selon lui, l'ex-président a quitté avec un de ses conseillers une résidence privée en Crimée, une péninsule du sud russophone qui est encore acquise à sa cause. Parti en voiture, sa destination n'est pas connue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.