Cet article date de plus de sept ans.

La Russie ferme douze restaurants McDonald's

Plus d'une centaine d'inspections sont également en cours. Le géant américain de la restauration rapide étudie "les raisons de ces contrôles" pour réouvrir le plus rapidement possible.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un restaurant McDonald's à Moscou (Russie), en 2006. (MATTHIEU VERDEIL / HEMIS.FR / AFP)

Fermeture en série de restaurants McDonald's en Russie. Le géant américain de la restauration rapide est actuellement dans le collimateur des autorités russes. Douze fast-foods ont été fermés ces derniers jours et plus d'une centaine étaient inspectés, a annoncé le groupe dans un communiqué, vendredi 29 août. 

Ces fermetures interviennent en pleine tension entre Moscou et les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne, avec notamment l'introduction d'un embargo russe sur la plupart des produits alimentaires européens et américains.

De l'Escherichia coli dans la salade ?

"Nous étudions les raisons de ces contrôles afin de pouvoir réouvrir nos restaurants au public dans les plus brefs délais", assure McDonlad's. L'agence russe de protection a annoncé le 20 août la fermeture de trois restaurants de la chaîne à Moscou pour des raisons sanitaires, dont le premier ouvert en Union soviétique en 1990 et un autre aux pieds du Kremlin. 

Après ces premières fermetures, des contrôles ont été lancés dans tout le pays et au total douze restaurants ont dû fermer : un dans la région de Moscou, trois dans la capitale, quatre à Krasnodar, deux à Sotchi, un autre à Stavropol et un à EkaterinbourgLe service russe de protection des consommateurs a indiqué à l'agence Ria-Novosti avoir découvert des bactéries du groupe E. coli dans une salade d'un restaurant à Iaroslavl.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.