Inflation : le prix du pain grimpe de 18% en un an en Europe

C'est en Hongrie que les chiffres ont le plus augmenté, avec une hausse de 65% des prix en un an, selon les données publiées par Eurostat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des morceaux de pain, le 8 septembre 2022, à Moustoir (Côtes-d'Armor). (MAXPPP)

Les prix n'ont pas fini de grimper. Celui du pain a augmenté de 18% en un an dans l'ensemble de l'Union européenne, selon des chiffres publiés par Eurostat (en anglais), lundi 19 septembre. Une flambée imputée à la guerre en Ukraine, "qui a considérablement perturbé les marchés mondiaux, car la Russie et l'Ukraine étaient de grands exportateurs de céréales, de blé, de maïs, d'oléagineux (notamment de tournesol) et d'engrais", explique le site de statistiques européennes.   

"Une énorme augmentation par rapport à août 2021", note Eurostat, puisqu'à cette période, "le prix du pain était en moyenne 3% plus élevé qu'en août 2020". Parmi les pays membres de l'UE, c'est la Hongrie qui subit la plus forte hausse, avec 65% d'inflation en un an.

Une augmentation de 8% en un an en France

A titre de comparaison, la France fait partie des pays où cette hausse des prix a été la plus contenue, avec +8% d'inflation en un an. Cependant, les professionnels du secteur restent inquiets. "Ça a pris 20% depuis le début de l'année. Là, on attend encore une augmentation pour la rentrée", déplorait Jean-Yves Boullier, boulanger, au micro de France 2 le 9 août.

Car outre les matières premières, le prix de l'énergie est également en cause. Dominique Anract, boulanger et président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF), a prévenu, mardi 13 septembre sur RMC, que les prix de la baguette pourraient bondir de 20 à 30% à cause de la facture énergétique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.