Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine ne prévoit pas d'élargir la mobilisation dans l'armée ni de nouvelles frappes massives "dans l'immédiat"

Le président russe, qui tenait une conférence de presse après un sommet régional au Kazakhstan, a par ailleurs estimé que la Russie faisait "tout comme il faut" en Ukraine. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, lors d'un sommet de la Communauté des Etats indépendants (CEI), le 14 octobre 2022 à Astana (Kazakhstan).  (RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK / AFP)

Vladimir Poutine a assuré, vendredi 14 octobre, ne pas prévoir d'élargir la mobilisation "partielle" annoncée il y a trois semaines pour le conflit en Ukraine, précisant que 222 000 hommes ont été recrutés jusqu'à présent. "Je n'en vois pas la nécessité dans un avenir prévisible", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse après un sommet régional au Kazakhstan. Il a ajouté prévoir la fin de la mobilisation "dans deux semaines" et admis que celle-ci avait connu des ratés.

Le chef du Kremlin a par ailleurs assuré ne pas prévoir "dans l'immédiat" de nouvelles frappes "massives" en Ukraine, après celles du début de semaine lancées en représailles de la destruction partielle du pont de Crimée qu'il impute à Kiev. "Actuellement, il y a d'autres objectifs. Pour l'instant. Après on verra", a-t-il déclaré, assurant qu'il n'avait pas pour but "de détruire l'Ukraine".

Vladimir Poutine a par ailleurs estimé faire "tout comme il faut" en Ukraine après bientôt huit mois de combats et au moment où les forces russes ont essuyé de nombreux revers. "Ce n'est pas agréable ce qui se passe maintenant, mais [si la Russie n'avait pas attaqué l'Ukraine le 24 février], on aurait été dans la même situation un peu plus tard, juste les conditions auraient été plus mauvaises pour nous", a-t-il lancé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.