Guerre en Ukraine : un journaliste ukrainien enlevé par les Russes témoigne

Publié
Guerre en Ukraine : un journaliste ukrainien enlevé par les Russes témoigne
Article rédigé par
A.Forget, A.Védeilhé, B.Misha - France 2
France Télévisions

Depuis le début de la guerre en Ukraine, informer reste extrêmement compliqué, et ce, quelle que soit la nationalité des journalistes. Certains ont été enlevés, torturés. C’est le cas d’un journaliste ukrainien qui a passé huit jours en captivité.

Les traits tirés et le regard vague, son regard témoigne de ce qu’il a traversé. Oleh Baturin, journaliste ukrainien, a passé huit jours en captivité aux mains des forces russes. Il a été enlevé en plein jour dans la région occupée de Kherson (Ukraine). Il raconte : "un petit groupe de personnes m’a violemment forcé à monter dans une voiture, ils m’ont donné des coups de pieds et m’ont frappé dans le dos avec la crosse de leurs fusils". Employé dans un journal local, il effectuait un sujet sur les conséquences de la guerre dans sa ville.

Cinq autres journalistes capturés

Il aurait été arrêté à cause de ses activités. "Les journalistes sont clairement les cibles de l’armée russe. D’ailleurs, dès les premiers jours de l’invasion de Kherson, ils ont pris le contrôle de la télévision locale", rapporte Oleh Baturin. Discret sur les sévices subis, il confie avoir eu peur pour sa vie. Il a finalement été libéré du jour au lendemain, sans en connaître la raison. Cinq autres journalistes au moins auraient été capturés par les Russes en Ukraine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.