Guerre en Ukraine : trois morts et une quarantaine de blessés à Kharkiv après des frappes russes

Quatre "bombes aériennes guidées", des armes très puissantes, ont visé samedi la deuxième ville du pays, a précisé le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Telegram.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des secouristes à l'œuvre après un bombardement russe dans le centre de Kharkiv (Ukraine), le 22 juin 2024. (SERGEY BOBOK / AFP)

Des frappes russes ont fait trois morts et une quarantaine de blessés samedi 22 juin à Kharkiv, deuxième ville d'Ukraine, ont annoncé les autorités. Ces bombardements sont survenus après une nuit déjà marquée par une attaque "massive" contre le fragile système énergétique du pays.

L'armée russe a frappé la ville avec quatre "bombes aériennes guidées", des armes très puissantes, a précisé le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur Telegram. Les images des dégâts ont été partagées sur les réseaux sociaux dans le pays.

Le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleg Synegoubov, avait déclaré plus tôt que quatre blessés étaient "dans un état grave", les médecins se "battant pour leurs vies". Le bâtiment a été éventré, toutes ses fenêtres soufflées. Des morceaux de meubles et de métal étaient éparpillés sur le trottoir le longeant, où un large trou signalait le probable impact d'une bombe, près de voitures endommagées. Située non loin de la frontière russe, Kharkiv est régulièrement ciblée par les forces de Moscou,

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.