Guerre en Ukraine : Odessa, nouvelle cible de l'armée russe après Marioupol

Publié
Guerre en Ukraine : Odessa, nouvelle cible de l'armée russe après Marioupol
FRANCE 3
Article rédigé par
D. Olliérc, L. Dulois. - France 3
France Télévisions

Alors que Marioupol a été dévastée par les forces russes, c'est désormais la ville portuaire d'Odessa qui a été ciblée, samedi 23 avril, par plusieurs frappes de missiles.

Quand un missile russe a frappé un immeuble dans une zone résidentielle d'Odessa, il a déclenché un incendie que les pompiers ont facilement pu maîtriser. Les services de secours ont sorti un à un les 86 résidents, encore choqués. Cet après-midi du samedi 23 avril, plusieurs missiles se sont abattus sur la ville portuaire et deux ont touché des installations militaires. Des frappes qui ont fait au moins 5 morts et 18 blessés, mais le bilan pourrait s'alourdir. À Marioupol, ce sont des soldats ukrainiens qui descendent aux abris pour aider les civils. "On apporte de la nourriture aux enfants", explique un soldat rattaché au bataillon d'Azov. Un autre combattant le suit et le filme dans un abri où sont cachés les civils.

Retourner vivre à la surface

Des rires et des sourires qui cachent une triste réalité. Ces familles vivent dans ce sous-sol depuis des semaines. "Moi ça fait un mois et demi. On est le 21 avril et je suis là depuis le 5 mars", explique une femme. "Nous avons besoin d'aide car nous sommes au cœur des combats et on ne peut pas sortir d'ici. (...) Je demande de l'aide pour que l'on puisse aller dans un endroit sûr", implore une autre. Si cette femme dit vrai alors tous ces civils sont dans les entrailles de l'immense complexe métallurgique Azovstal, pilonné depuis des semaines par les forces russes, là où se trouvent toujours des centaines de combattants du bataillon Azov qui refusent de se rendre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.