Guerre en Ukraine : Marioupol en ruines, les civils fuient la ville

Publié
Guerre en Ukraine : Marioupol en ruines, les civils fuient la ville
FRANCEINFO
Article rédigé par
L.Marron, L.Lacroix, S.Perez, A.Canestraro - franceinfo
France Télévisions

Certains soldats ukrainiens résistent encore à Marioupol (Ukraine), mais la Russie avance et revendique le contrôle de la ville. De nombreux civils tentent de s'enfuir.

Un tir de roquette cible l'ultime poche de résistance encore active à Marioupol (Ukraine), vendredi 22 avril. L'usine Azovstal et ses 2 000 soldats ukrainiens sont toujours retranchés sous le feu de l'artillerie russe et tiennent les dernières positions de l'armée dans la ville. Près d'un millier de civils seraient coincés sous terre, dans les galeries de la zone industrielle. Autour de l'usine, les forces russes revendiquent le contrôle de la ville. Les soldats séparatistes effectuent des contrôles et recherchent des soldats ukrainiens.

Fuir la ville

Marioupol est devenu un champ de ruines, les habitants profitent des moments de calme pour trouver de quoi se nourrir. La plupart des civils tentent de fuir. Trois bus ont quitté la ville jeudi 21 avril pour se rendre à Zaporijia : 30 heures de route dans la boue au lieu des 3 heures habituelles. Ces couloirs humanitaires restent encore trop rares et incertains. Preuve de cette tragédie : des photos satellites montrent la présence d'un cimetière à environ 20 kilomètres de Marioupol. Des tranchées, qui pourraient être des fosses communes, sont apparues entre le 19 mars et le 6 avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.