Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : l’inquiétude des Français bloqués dans le pays

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : l’inquiétude des Français bloqués dans le pays
Guerre en Ukraine : l’inquiétude des Français bloqués dans le pays Guerre en Ukraine : l’inquiétude des Français bloqués dans le pays (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - Grégory Naboulet, Marc De Chalvron, Florian Le Moal
France Télévisions
France 2

Ce lundi 28 février, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que l'ambassade de France avait été déplacée à Lviv, à environ 500 kilomètres plus à l'ouest de Kiev. Il a de nouveau encouragé les ressortissants français encore présents en Ukraine à quitter le pays.

Ce mardi 1er mars, il est quasiment impossible de quitter Kiev par le train. Ils sont des centaines à tenter leur chance, les yeux rivés aux panneaux d’information. Parmi eux, Philippe, un Français venu rejoindre sa compagne le mois dernier sans voiture, ni permis, qui se retrouve perdu au milieu d'une guerre. "Il faut jouer des coudes pour entrer dans le train et on ne sait pas comment ça marche exactement", témoigne-t-il. Les trains sont en effet bondés.

13 heures de voiture

Ils sont nombreux à prendre les routes vers les frontières de l’Ouest. C’est le cas d’un autre ressortissant français en Ukraine, Mohammed. Après 13 heures de voiture, il est arrivé à Lviv, ce mardi 1er mars, loin des bombardements. "L’idée est de partir vers une frontière où il n’y a pas énormément de gens car la situation devient critique, les gens deviennent nerveux", explique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.