Guerre en Ukraine : les troupes russes aux portes de Kiev

Publié
Guerre en Ukraine : les troupes russes aux portes de Kiev
France 2
Article rédigé par
M.De Chalvron, F.Le Moal, C.Kenck, A.Demchuk, P.Miette - France 2
France Télévisions

Le couvre-feu a été levé dans la matinée du lundi 28 février à Kiev, alors que l'armée russe marquait une pause dans son offensive. Une pause qui pourrait précéder un assaut, comme le laisse penser la présence d'une colonne de blindés à quelques dizaines de kilomètres de la capitale. Les combats du week-end autour de Kiev ont déjà causé de graves destructions.

Pour sortir de Kiev, capitale de l'Ukraine, il faut traverser un nombre incalculable de barrages tenus par des civils armés. Au bout de 30 km, les journalistes de France Télévisions arrivent à Irpin (Ukraine). L'entrée de la ville est tenue par des habitants. L'un d'eux, qui tient le barrage et à qui l'armée a fourni une arme, explique que des combats ont eu lieu dimanche 27 février, à l'autre bout de la ville. D'autres habitants quittent la ville au plus vite, traumatisés par les affrontements.

La ville d'Irpin, "un des derniers verrous" avant Kiev

Dans l'autre entrée de la ville d'Irpin, où les combats ont été les plus violents, quatre corps de soldats russes gisent au sol. Deux chars ennemis ont été détruits par l'armée ukrainienne, qui a réussi à repousser l'assaut des soldats russes. Cependant, il n'y a pas le temps de fêter la victoire : l'ennemi n'est qu'à une vingtaine de kilomètres. À l'autre extrémité de la ville, un pont a été détruit par l'armée ukrainienne. Un moyen d'empêcher l'armée russe de rejoindre rapidement la capitale. "La bataille qui se déroule dans cette région est absolument cruciale pour la suite du conflit, car Irpin est l'un des tout derniers verrous avant Kiev", explique Marc De Chalvron, envoyé spécial à Irpin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.