Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : les premiers effets des sanctions ressentis par la Russie

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les premiers effets des sanctions ressentis par la Russie
Guerre en Ukraine : les premiers effets des sanctions ressentis par la Russie Guerre en Ukraine : les premiers effets des sanctions ressentis par la Russie (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - M. Damoy, L. Hauville
France Télévisions

L’arsenal déployé par l’Europe est relativement impressionnant. Il y a la politique, il y a aussi l’économie, avec ces sanctions contre la Russie après l’invasion. Fermeture des espaces aériens, le fait d’être effacé du rouage Swift du système bancaire international, avec des conséquences qui se font déjà sentir à Moscou. 

La guerre n’est plus seulement militaire, elle est désormais monétaire. Depuis lundi 28 février, la Russie est en pleine crise financière, suite aux sanctions internationales. Le rouble dévisse, une chute historique, jusqu’à -30 % au plus fort de la journée. Devant les bureaux de change, les habitants de Saint-Pétersbourg sont inquiets. "On se dirige vers l’enfer", dit une femme, inquiète.   

La Russie a doublé son taux d’intérêt

Une panique illustrée par des files d’attente interminables à Moscou. Des clients de la Sberbank, première banque russe, se pressent pour retirer des dépôts. Pour défendre sa monnaie, la Russie a dû doubler son taux d’intérêt, désormais à 20 %, et imposer aux entreprises de convertir en roubles 80 % de leurs revenus réalisés en devises étrangères. Des sanctions qui pourraient bientôt être plus sévères  sur le sol français, avec la confiscation de biens russes, affirmation de Bruno Le Maire dans la journée du lundi 28 février. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.