Guerre en Ukraine : le siège de la marine russe attaqué au drone

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : le siège de la marine russe attaqué au drone
Article rédigé par
J. Gal - franceinfo
France Télévisions

La Russie dénonce une attaque au drone à Sébastopol, en Crimée, qui aurait fait six blessés. Le gouverneur de la ville accuse les nationalistes ukrainiens, qui ont rapidement rejeté une quelconque responsabilité.

Derrière ce ruban de sécurité, l’état-major de la flotte russe dans le port de Sébastopol en Crimée. Selon la Russie, c'est ici qu'une attaque au drone explosif a eu lieu, faisant six blessés. Une attaque perpétrée par les nationalistes ukrainiens, selon le gouverneur de Sébastopol. Immédiatement, les autorités ukrainiennes ont réagi : "Les accusations russes sur une soi-disant attaque ukrainienne de l'état-major de la flotte russe à Sébastopol sont une provocation délibérée". Cette attaque intervient le jour où la flotte russe est célébrée, comme chaque année à Saint-Pétersbourg. À cette occasion, Vladimir Poutine a annoncé que sa marine allait se doter d'un nouveau missile de croisière hypersonique zircone. 

Une nouvelle démonstration de force

Le chef du Kremlin parle de riposte foudroyante à tous ceux qui décideront de porter atteinte à la souveraineté de la Russie : "La livraison des missiles hypersoniques aux forces armées russes commencera dans les mois à venir. Une première régate avec ces armes redoutables à bord. La zone d'opération de ce navire de guerre équipé des missiles hypersoniques sera choisie de manière à assurer la sécurité de la Russie". Selon les spécialistes, plus qu'une nouvelle doctrine navale, cette annonce constitue avant tout une démonstration de force. Ces dernières semaines les forces ukrainiennes sont repassées à l'offensive dans le sud du pays. Mercredi dernier, des frappes avaient partiellement détruit un important pont de Kherson, ville occupée par les forces russes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.