Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : le maire de Thionville veut bloquer la future installation d'un supermarché russe dans sa commune

"Je m'opposerai pour le moment à l'ouverture de ce magasin à Thionville", a déclaré le maire de Thionville Pierre Cuny sur France Bleu Lorraine Nord. Le bail du hard-discounter était pourtant signé et la demande de travaux déposée.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'intérieur d'un supermarché discount en France. Image d'illustration (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)

Le maire de Thionville (Moselle) fait savoir mercredi 2 mars dans la soirée à France Bleu Lorraine Nord qu'il s'opposera à l'installation prévue d'ici deux mois d'un supermarché de la marque russe Mere sur sa commune, en raison de l'invasion russe de l'Ukraine. Le bail du hard-discounter était pourtant signé et la demande de travaux déposée.

"Je m'opposerai pour le moment à l'ouverture de ce magasin à Thionville", affirme Pierre Cuny sur France Bleu. Et il explique qu'au moment du projet d'implantation, il y a déjà plusieurs mois, la situation était tout autre : "Il y a 3 ou 4 mois, qui aurait pu prédire que Poutine allait envahir l'Ukraine et commettre un crime contre l'Humanité ?".

Le maire de Thionville a donc pris la décision de bloquer le projet : "Je ne veux pas être jusqu'au-boutiste, on verra bien l'évolution des choses. Mais aujourd'hui, je le redis, cette enseigne russe n'a pas sa place sur le territoire thionvillois". Une forme de sanction économique, au niveau local. "À un moment donné, il y a des décisions à prendre, poursuit le maire de Thionville. On a quand même une conscience, tous. Et ce qui est montré aujourd'hui sur toutes les télévisions du monde - sauf en Russie ! - est absolument abominable. J'appelle toutes et tous à se révolter", avance Pierre Cuny.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.