Guerre en Ukraine : le groupe espagnol Inditex, propriétaire de Zara, suspend ses activités en Russie

L'entreprise Inditex est aujourd'hui le premier groupe de mode bon marché au monde.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un magasin Zara en Russie, le 21 janvier 2017. (NATALIA SELIVERSTOVA / SPUTNIK / AFP)

Des entreprises du monde entier ferment temporairement leur rideau en Russie. Le géant espagnol du vêtement Inditex, propriétaire de Zara, leader mondial de l'habillement, a annoncé, samedi 5 mars, "suspendre temporairement son activité dans les 502 magasins" en Russie ainsi que sur les sites d'achat du groupe en ligne dans le pays.

"Etant donné les circonstances actuelles, Inditex ne peut garantir la continuité des opérations et des conditions commerciales dans la Fédération de Russie", a annoncé le groupe dans un communiqué, précisant que la Russie représentait environ 8,5% de son résultat d'exploitation. "La priorité d'Inditex reste son personnel de plus de 9 000 personnes, pour lesquelles (le groupe) va développer dès à présent un plan spécial de soutien", ajoute le communiqué.

Parmi ces 502 magasins, 86 sont des magasins Zara, indique le texte. L'entreprise Inditex est aujourd'hui le premier groupe de mode bon marché au monde, au coude-à-coude avec le suédois H&M. Huit marques sont regroupées au sein du groupe de prêt-à-porter : Zara (près de 70% des ventes), Zara Home, Bershka, Oysho, Stradivarius, Pull&Bear, Massimo Duti et Uterqüe. Certaines ont été lancées par Amancio Ortega, le fondateur du groupe, d'autres rachetées au fil des ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.