Crise du Covid-19 : Zara annonce la fermeture de 1 200 boutiques dans le monde

Le groupe espagnol Inditex, maison-mère de l’enseigne Zara, a annoncé la fermeture de 1 200 de ses magasins dans le monde. La crise sanitaire va précipiter une révolution en profondeur du fonctionnement du secteur, du shopping au magasin aux achats en ligne.

France 2

L’enseigne de vêtements Zara est dans le rouge. En cause, une chute de ses ventes suite aux fermetures pendant la crise du Covid-19. Conséquence : la fermeture prochaine de 1 200 boutiques dans le monde, sur 7 412. Les syndicats sont anxieux. Les petits magasins seraient surtout concernés, chez Zara, mais aussi dans les autres enseignes du groupe Inditex : Zara Home, Massimo Dutti, Oysho ou encore Stradivarius. La direction ferme des magasins pour renforcer la vente en ligne.

L’enseigne veut réaliser 25% de son chiffre d’affaires en ligne en 2022

Le groupe va y consacrer 2,7 milliards d’euros supplémentaires, car ses ventes ont explosé de 50% au premier trimestre, surtout pendant le confinement. Certains consommateurs se sont habitués à acheter en ligne. Dans le secteur de l’habillement, Zara n’est pas la seule enseigne en crise à espérer un rebond grâce à internet. Gap ou encore H&M ont aussi vu leurs ventes en ligne adoucir leurs pertes. Une tendance qui devrait se développer. Inditex, propriétaire de Zara, vise 25% de son chiffre d’affaires par les ventes en ligne en 2022 ; elles représentaient 14% l’an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un magasin Zara à Lille (Nord), le 24 février 2014. 
Un magasin Zara à Lille (Nord), le 24 février 2014.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)