Guerre en Ukraine : la survie sous les bombes

Publié
Guerre en Ukraine : la survie sous les bombes
Article rédigé par
C. Cuello, B. de Saint Jore - France 3
France Télévisions

Nous sommes désormais au 32ème jour du conflit en Ukraine, marqué par les bombardements russes et la résistance ukrainienne. La vie quotidienne des habitants est rythmée par le bruit des sirènes les appelant à se réfugier dans les abris.

Oublier la guerre pendant quelques instants. Quelques notes de musique résonnent dans le métro de Kharkiv (Ukraine), alors que dehors, les bombes russes anéantissent la ville. Le métro est l’ultime refuge pour les civils terrorisés. Dans une station, plus de 700 personnes sont entassées. À Kiev (Ukraine), pour retrouver un semblant de vie intime, les wagons se transforment en appartements. Malgré la guerre, la vie s’organise dans la ville ukrainienne de Mikolaïv.

À Marioupol, les morts sont enterrés au pied des immeubles ou dans les jardins publics

Les supermarchés restent ouverts, mais certains rayons sont vides. À l’extérieur, les Ukrainiens tentent de protéger leurs monuments, une forme de résistance, comme avec la statue de Taras Chevtchenko, le plus grand poète ukrainien. À Marioupol (Ukraine), où tout est détruit, les derniers habitants enterrent leurs morts au pied des immeubles, ou même dans les jardins publics.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.