Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : la centrale de Tchernobyl de nouveau coupée du réseau électrique, selon les autorités ukrainiennes

Le site nucléaire a toujours besoin d'énergie pour assurer la sécurité optimale des assemblages combustibles stockés sur place.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La centrale de Tchernobyl à Prypiat (Ukraine), le 11 mars 2022. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Nouvelle coupure de courant. L'Ukraine a accusé l'armée russe, lundi 14 mars, d'avoir à nouveau coupé l'alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl, situé au nord de Kiev et sous contrôle de Moscou depuis les premiers jours de l'invasion du pays. Pour l'heure, le Kremlin n'a pas répondu à cette accusation. Après l'annonce de la première coupure de courant par Kiev, la Russie avait dénoncé une "provocation" ukrainienne.

>> Guerre en Ukraine : suivez les dernières informations dans notre direct

Les autorités ukrainiennes avaient déclaré dimanche avoir rétabli l'alimentation électrique de l'ancienne centrale, qui a toujours besoin d'énergie pour assurer la sécurité optimale des assemblages combustibles stockés sur place. "Mais avant que l'alimentation ne soit pleinement rétablie, les forces d'occupation l'ont à nouveau endommagée", rapporte l'opérateur ukrainien du site, Ukrenergo, sur Facebook.

Concrètement, Ukrenergo affirme que ses techniciens avaient réparé une ligne à haute tension alimentant le site de Tchernobyl et la ville de Slavoutitch. Cette ligne éant à nouveau endommagée, selon cette source, d'autres employés vont devoir retourner sur place pour "réparer ces nouveaux dégâts". "Une alimentation en énergie stable permettra d'éviter une répétition de la catastrophe de Tchernobyl", a soutenu Ukrenergo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.