Guerre en Ukraine : l'ONU va tenter de mettre en place un "cessez-le-feu humanitaire" entre Moscou et Kiev

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, l'a déclaré lundi devant la presse au siège de l'ONU à New York.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, s'adresse à des journalistes, au siège de l'ONU, à New York, le 2 mars 2022. (JOHN LAMPARSKI / NURPHOTO / AFP)

Plus d'un mois après le début de l'offensive russe, l'ONU va chercher à mettre en place un "cessez-le-feu humanitaire" entre la Russie et l'Ukraine. Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, l'a annoncé, lundi 28 mars, lors d'une déclaration à la presse au siège de l'ONU, à New York. Il a déclaré avoir "demandé à Martin Griffiths [secrétaire général adjoint pour les Affaires humanitaires] d'étudier immédiatement avec les parties impliquées la possibilité d'accords et d'arrangements pour un cessez-le-feu humanitaire en Ukraine".

>> Retrouvez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

Antonio Guterres souhaite que Martin Griffiths, qui se trouve actuellement en Afghanistan, "puisse se rendre à la fois à Moscou et à Kiev aussi vite que possible". Le secrétaire général de l'ONU a dénoncé le fait que "depuis le début de l'invasion russe il y a un mois, la guerre avait conduit à la perte insensée de milliers de vies, au déplacement de dix millions de personnes, des femmes et des enfants pour l'essentiel, et la destruction systématique d'infrastructures essentielles" en Ukraine. "Cela doit cesser", a-t-il martelé.

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté, le 24 mars, à une écrasante majorité de 140 voix une nouvelle résolution "historique" mais non contraignante qui "exige" de la Russie l'arrêt "immédiat" de son "agression" contre l'Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.