Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : Kiev veut reconquérir la Crimée

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : près de Kherson, l'armée russe recule de plus en plus -
Guerre en Ukraine : près de Kherson, l'armée russe recule de plus en plus Guerre en Ukraine : près de Kherson, l'armée russe recule de plus en plus - ()
Article rédigé par franceinfo - B. Barnier, J. Duboz
France Télévisions

Annexée en 2014 par la Russie, la Crimée est un objectif de l'Ukraine qui souhaite récupérer cette partie du pays. Des soldats ukrainiens s'entraînent dans cette perspective.

C'est une base militaire cachée dans la forêt en banlieue de Kiev. Le lieu exact est tenu secret pour des raisons de sécurité. Car ces hommes cagoulés préparent ce qui pourrait être la prochaine grande bataille en Ukraine : la reconquête de la Crimée. La péninsule a été annexée en 2014 par la Russie, l’opération est ultrasensible. Dans cet exercice, le bataillon Tempête essaye de déloger des soldats russes retranchés dans une habitation. Pour ces militaires, l'attaque du pont qui relie la Russie et la Crimée est un signe annonciateur : "C’est vraiment une bonne nouvelle. Un signe de plus après les frappes sur l'aéroport et bientôt il y aura encore d'autres signes".

Une volonté affichée

Dans les rues de Kiev, le même sentiment que ce combat est nécessaire : "On veut tous que la Crimée redevienne ukrainienne et le plus rapidement possible".

"Selon Vladimir Poutine, l'annexion de la Crimée est un fait acquis et non négociable. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, l’entend d'une autre oreille. Pour lui, la guerre avec la Russie a commencé en Crimée et c'est en Crimée qu’elle se terminera", souligne Ben Barnier, envoyé spécial à Kiev.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.