Guerre en Ukraine : des Français adaptent leur consommation d'énergie en soutien aux Ukrainiens

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a appelé les Français à faire un effort sur leur consommation d'énergie, pour faire face à la hausse des prix. Réduire la température de son thermostat de 1°C : c'est l'une des dix propositions faites par l'Agence internationale de l'énergie. Certains Français ont déjà pris au mot cette recommandation.

France 3

Philippe, un habitant de Montpellier (Hérault) a décidé de baisser son chauffage au gaz à 17 °C. Pour lui, il s'agit d'un geste de solidarité avec les Ukrainiens. Selon les calculs de l'Agence internationale de l'énergie, baisser de 1 °C la température dans tous les bâtiments pourrait faire chuter de 7 % les importations de gaz russe en Europe. Un effort qui permet aussi de faire des économies : 15 % en moins sur la facture de Philippe.

Les consommateurs ont un rôle à jouer

Les Français sont-ils prêts à faire cet effort ? Ceux croisés dans la matinée du vendredi 11 mars ont déjà commencé. Pour Philippe Chalmin, expert sur le sujet, la crise ne fait que commencer. Sans être décisifs, les comportements des consommateurs auront un rôle à jouer. Outre le gouvernement, des associations de consommateurs appellent déjà les Français à adopter les bons réflexes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Guerre en Ukraine : des Français adaptent leur consommation d\'énergie en soutien aux Ukrainiens
Guerre en Ukraine : des Français adaptent leur consommation d'énergie en soutien aux Ukrainiens (France 3)