Guerre en Ukraine : de jeunes nageurs ukrainiens en situation de handicap poursuivent en France leur rêve olympique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique

Vingt-sept Ukrainiens, dont quinze sportifs de 12 à 20 ans de haut niveau et leurs mamans, se sont réfugiés en France où ils sont accueillis au CREPS d’Ile de France.

Depuis le début de l'offensive russe en Ukraine, près de 5,4 millions d'Ukrainiens ont fui le pays pour se réfugier en lieu sûr. La France accueillle plus de 70 000 réfugiés. Paulina, Katerina, Olexii, Dasha, Daniel, Katia, champions juniors de natation en situation de handicap, ont été évacués fin mars grâce à Bachir Keroumi, président de l'association Paul Guimot. Cette organisation, qui vient en soutien des personnes aveugles et malvoyants, a voulu jouer la solidarité et dépasser "les chapelles et les ghettos entre types de handicap", selon son président.

Les jeunes sportifs ukrainiens ont également reçu le soutien du ministère chargé des sports et des autorités locales d'Ile-de-France. Ils ont accès depuis le mois d'avril, à la piscine olympique Pierre de Coubertin de Massy (Essonne), mise à disposition quotidiennement par la ville, et peuvent poursuivre leur entraînement, grâce à un équipement 100% accessible. Les enfants renouent avec la performance et peuvent continuer de rêver d'une participation aux Jeux paralympiques de 2024 à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.