Guerre en Ukraine : dans le Donbass, des habitants contraints de fuir les combats

Publié
Guerre en Ukraine : dans le Donbass, des habitants contraints de fuir les combats
franceinfo
Article rédigé par
B. Barnier, J. Duboz - franceinfo
France Télévisions

Les habitants des zones toujours tenues par les Ukrainiens font face à un dilemme : faut-il partir par précaution ou avoir confiance en l'armée ukrainienne ? Certains de ceux qui habitent près de la ligne de front sont contraints au départ.

L'oblast de Donetsk est l'une des quatre régions dont Vladimir Poutine a annoncé l'annexion par la Russie, vendredi 30 septembre. Pourtant, dans les rues de Pokrovsk, c'est le drapeau ukrainien qui est arboré partout, samedi 1er octobre. Et ses habitants n'ont pas l'intention de devenir Russes. "Nous voulons rester Ukrainiens, nous sommes Ukrainiens et nous le resterons", annonce un passant. "Je ne comprends ni les idées ni les actions de Vladimir Poutine. Il est dérangé", ajoute une femme, alors qu'une autre explique qu'elle compte sur les troupes ukrainiennes pour défendre la population de la ville.

"C'est trop dangereux"

Alors que certains résistent, d'autres sont contraints de partir. Liudmyla est malade et ne vit qu'à 30 petits kilomètres de la ligne de front. Une ambulance vient la chercher, elle et sa petite fille Anna, pour les amener vers la gare de Pokrovsk, le point de ralliement de ceux qui quittent la région. "Bien sûr que je suis triste. Je suis restée aussi longtemps que possible, mais là, c'est trop dangereux", témoigne-t-elle avant de monter dans un train qui l'amènera vers l'ouest de l'Ukraine, à l'abri des combats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.