Guerre en Ukraine : au moins 100 000 personnes manifestent à Berlin en solidarité avec l'Ukraine, selon la police

Cette manifestation de grande ampleur est intervenue, dimanche, au quatrième jour de l'attaque russe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des dizaines de milliers de personnes manifestent en soutien à l'Ukraine, le 27 février 2022, à Berlin (Allemagne).
 (ODD ANDERSEN / AFP)

Une foule interminable. Au moins 100 000 personnes ont manifesté dans les rues de Berlin en solidarité avec l'Ukraine, dimanche 27 février, a annoncé à l'AFP un porte-parole de la police de la capitale allemande. Les organisateurs ont, eux, évoqué 500 000 participants. 

>> Suivez en direct les dernières évolutions de la guerre en Ukraine

Les manifestants, réunis devant la Porte de Brandebourg et le Reichstag, le bâtiment de la chambre des députés, arboraient des drapeaux aux couleurs jaune et bleue du drapeau ukrainien. "Berlin à 670 km de la ligne de front", "Stop the killer", "Pas de troisième Guerre mondiale" figuraient sur les pancartes dans le cortège.

"Ma mère est (réfugiée) dans une cave (...), mon père à la maison, au rez-de-chaussée dans un quartier du Nord de Kiev", a témoigné pour l'AFP l'une des participantes, Valeria Moiseeva, une Ukrainienne de 35 ans, enceinte. "Je pense qu'il est important que l'Allemagne s'engage pour la démocratie en Europe et c'est aussi notre responsabilité", assurait de son côté, Hans Georg Kieler, 49 ans.

Depuis jeudi des rassemblements se tiennent tous les jours dans la capitale allemande notamment devant l'imposante ambassade de Russie, construite sur l'avenue Unter den Linden, l'une des grandes artères qui mènent à la Porte de Brandebourg. L'Allemagne accueille plus de 300 000 personnes d'origine ou de nationalité ukrainienne sur son sol, ainsi qu'une grande diaspora russe, notamment à Berlin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.