Guerre en Ukraine : après un couvre-feu, les habitants de Kiev ressortent dans les rues

Publié
Guerre en Ukraine : après un couvre-feu, les habitants de Kiev ressortent dans les rues
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Vahramian - France 3
France Télévisions

Jeudi 17 mars, les habitants de Kiev (Ukraine) peuvent ressortir après un couvre-feu de 36 heures. La journaliste Agnès Vahramian fait le point sur place.

Après 36 heures de couvre-feu, les habitants de Kiev (Ukraine) ont pu ressortir dans les rues, jeudi 17 mars. Une question demeure : à quoi a-t-il servi ? Sur place, la journaliste Agnès Vahramian nous répond : "C’est très difficile à dire. (…) Ce long couvre-feu de 36 heures a beaucoup angoissé les habitants." Selon la journaliste, les autorités ont justifié ce couvre-feu en disant qu’elles "ont mené des opérations de nettoyage". Les cibles ? Des petits groupes d’espions russes infiltrés.

Pas de bilan de l'opération

À l’heure actuelle, la police n’a toujours pas donné de bilan de cette opération. "Mettre les habitants à l’abri devait également servir pour une contre-offensive militaire sur le nord. Mais là encore, l’armée n’a pas voulu donner de détails sur ces opérations", précise la reporter. Jeudi 17 mars, les rues de Kiev étaient bien calmes. Aucune détonation n’a été entendue par la journaliste de France télévisions. Toutefois, "cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de combats, mais ils se déroulent aux portes de cette immense métropole", conclut Agnès Vahramian.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.