Guerre en Ukraine : après les attaques de drones en territoire russe, Poutine brandit la menace nucléaire

Publié
Guerre en Ukraine : après les attaques de drones en territoire russe, Poutine brandit la menace nucléaire
Article rédigé par
Y. Haefele - franceinfo
France Télévisions
Après les frappes de drones en territoire russe, que l'Ukraine ne revendique pas mais dont la Russie l'accuse, Vladimir Poutine a répondu en brandissant l'arme nucléaire.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, multiplie les mises en scène au contact des soldats blessés au combat, sur ses réseaux sociaux. Des images symboliques qui suivent les trois attaques de drones en territoire russe, lundi 5 et mardi 6 décembre. L'Ukraine n'en revendique aucune, mais la Russie l'accuse. "La trajectoire que prend le régime ukrainien en poursuivant de telles attaques terroristes constitue une menace", a déclaré Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin.

Les États-Unis prennent leurs distances avec l'Ukraine

Les États-Unis ont tenu à marquer une distance avec ces attaques. Dans une conférence de presse, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a réfuté toute implication de son pays. "Nous n'avons ni encouragé, ni aidé les Ukrainiens à frapper à l'intérieur de la Russie", a-t-il assuré. Mercredi, Vladimir Poutine a réagi en précisant sa doctrine d'utilisation de l'arme nucléaire, évoquant "un moyen de défense". "Quand nous sommes frappés, nous frappons en réponse", a-t-il menacé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.