Guerre en Ukraine : à Kharkiv, un nouveau revers de l'armée russe

Publié Mis à jour
A Kharkiv, un nouveau revers de l'armée russe
FRANCE 3
Article rédigé par
M. De Chalvron, Y Saidani - France 3
France Télévisions

À Kharkiv (Ukraine), les soldats russes ont été contraints au repli, samedi 14 mai. Une déroute pour les forces de Moscou qui font face à une résistance appuyée.

Les faubourgs de Kharkiv (Ukraine) portent les traces des combats récents. Pendant deux mois, cette région a été occupée par l’armée russe. Désormais, ce sont des soldats ukrainiens qui tiennent les positions. "On les a repoussés jusqu’à la frontière ", se félicite l’un d’eux. Plusieurs colonnes de blindés russes ont été réduites à néants par des lanceurs anti-char. La contre-offensive s’est intensifiée au début du mois de mai, submergeant les forces russes, repoussées à 40 kilomètres à l’Est de Kharkiv.

Une nouvelle déroute russe après Kiev

"Il y a eu des pertes très importantes côté russe sur des séquences courtes dans le temps", explique Cédric Mas, historien militaire. Une preuve qu’il y a eu une résistance ukrainienne très appuyée. Cette déroute s’ajoute à celle de Kiev il y a plus d’un mois. Aujourd’hui, Kharkiv, la grande ville à l’Est du pays, n’est plus à la portée de l’artillerie russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.