Cet article date de plus de six ans.

En pleine crise ukrainienne, un navire commandé par la Russie est testé près de Nantes

Moscou a commandé deux porte-hélicoptères aux chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Le premier navire entre dans sa phase d'essais.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "Vladivostok" dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 5 mars 2014. (FRANK PERRY / AFP)

Malgré la crise ukrainienne, les affaires continuent entre la France et la Russie. Les essais du premier des deux navires commandés par la Russie ont commencé, mercredi 5 mars, sur le chantier STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Il s'agit d'une sortie inaugurale et du premier essai en mer, rapporte Le Point

Le porte-hélicoptères Vladivostok commandé par Moscou doit être livré en octobre 2014. Un second navire, identique, est en cours de construction. Son nom : le Sébastopole, en référence à la ville où se situe l'immense base militaire russe en Crimée, aujourd'hui au cœur de la crise qui oppose la Russie à l'Ukraine. Les deux bâtiments seront équipés de ce qui se fait de mieux en matière de technologies navales.

Les essais devraient se dérouler comme prévu dans les prochains jours, avec l'arrivée des futurs équipages des deux navires. 400 Russes au total – qui ne seront pas hébergés dans les hôtels de la région, mais à bord du bâtiment-école Smolny – sont attendus prochainement à Saint-Nazaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.