L'embargo russe reconduit

Désormais les fruits et légumes, la viande et les produits laitiers ne sont plus renvoyés à la frontière, mais détruits sur place.

FRANCE 3

Depuis 2014, la Russie a mis en place un embargo sur les produits alimentaires originaires des pays occidentaux. Avant, ils étaient bloqués à la frontière puis renvoyés. Désormais, ils sont détruits. Cela est le fruit du durcissement de la politique de Vladimir Poutine depuis le 6 août.  La nouvelle choque l'opinion russe.

Baisse des prix

La nouvelle mesure qui vise à décourager les importations clandestines inquiète les producteurs européens.  France 3 a rencontré un éleveur danois à qui l'embargo a coûté 70 000 euros en un an. En France aussi, un éleveur de porcs de la Sarthe estime avoir perdu 40 000 euros. La marchandise qui n'est plus exportée inonde le marché européen. Résultat, l'offre augmente et les prix baissent.  Une situation qui risque de durer puisque Vladimir Poutine a annoncé une prolongation d'un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine, le 28 mai 2015, à Moscou en Russie.
Vladimir Poutine, le 28 mai 2015, à Moscou en Russie. (SERGEY GUNEEV / RIA NOVOSTI)