Crise en Ukraine : l’armée de Vladimir Poutine renforcerait ses positions, selon l’OTAN

Publié
Crise en Ukraine : l’armée de Vladimir Poutine renforcerait ses positions, selon l’Otan
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Olliéric, C. Kenck, L. Lavieille, I. Rodneva - France 2
France Télévisions

Sont-ils vraiment partis ? L’Élysée, la Maison Blanche, l’OTAN en doutent. Rien n’indique que les Russes ont évacué une partie de leurs troupes des frontières ukrainiennes, comme ils l’assurent. Les Ukrainiens font le même constat.

C’est l’image que la Russie veut montrer au monde : celle des chars et des militaires qui repartent vers leur garnison. Vidéo de propagande ou début de retrait réel, les Russes peinent à convaincre. Pour l’OTAN, aucune désescalade n’est visible, au contraire, l’armée de Vladimir Poutine renforcerait ses positions.

5 000 abris anti-bombe

Du côté ukrainien, le président Zelensky est allé voir ses troupes à l’entraînement, il s’affiche en chef de guerre, prêt à résister à une invasion russe, car la menace plane toujours. À Kiev, 5 000 abris anti-bombe peuvent protéger la population, celui de la gare centrale étant l’un des plus sûrs. En cas de bombardement, les 47 stations de métro serviront de refuge, les civils auront 20 minutes pour rejoindre l’abri avant qu’il ne ferme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.