Crise en Ukraine : la question du gaz russe agite l'Europe

Publié
Crise en Ukraine : la question du gaz russe agite l'Europe
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Gasparutto, C. Vanpée, L. Esnault, B. Catrice - franceinfo
France Télévisions

L'approvisionnement en gaz pose question au sein des pays européens. Ils veulent éviter un conflit avec la Russie, son premier fournisseur, dont les pays de l'est sont notamment très dépendants.

Elle est aujourd'hui le principal fournisseur des Européens. Et grâce au gaz, la Russie engrange chaque année des dizaines de milliards d'euros. Stopper les importations pourrait priver Moscou de cette manne financière. Les pays de l'Est restent très dépendants, couper les vannes ne serait pas sans conséquence.

Gaz naturel liquéfié

Où trouver du gaz en dehors de la Russie ? L'Europe se fournit déjà en Norvège et en Algérie, mais les capacités restent limitées. Elle pourrait donc se tourner vers le Qatar, l'un des principaux producteurs de gaz au monde. Et les États-Unis pourraient jouer les entremetteurs. Une rencontre entre Joe Biden et l'émir du Qatar est prévue lundi 31 janvier. Mais entre le Moyen-Orient et l'Europe, il faudrait surtout importer du gaz naturel liquéfié. Or les experts restent partagés, privilégiant la diplomatie avant de prendre de telles décisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.