Crise en Ukraine : Emmanuel Macron et Vladimir Poutine d'accord sur "la nécessité d'une désescalade"

Les présidents français Emmanuel Macron et russe Vladimir Poutine se sont entretenus pendant plus d'une heure par téléphone, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron tient un discours à Paris, le 26 janvier 2022. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)

Plus d'une heure de conversation téléphonique en pleine négociations internationales. Les présidents français Emmanuel Macron et russe Vladimir Poutine se sont entendus vendredi 28 janvier sur la "nécessité d'une désescalade" et d'une "poursuite du dialogue" dans la crise ukrainienne, a annoncé la présidence française. "Le président Poutine n'a exprimé aucune intention offensive (...). Il a dit très clairement qu'il ne cherchait pas la confrontation", a précisé l'Elysée.

"Il a aussi souhaité poursuivre avec le président [Emmanuel Macron] la discussion engagée aujourd'hui", a ajouté la présidence française. Le "dialogue est difficile", mais les "canaux de discussion sont ouverts".

Selon le compte-rendu de cette conversation par le Kremlin, le président russe s'est tout de même plaint du rejet de ses exigences par les Etats-Unis et l'Otan. Ils "n'ont pas tenu compte des inquiétudes fondamentales de la Russie", a-t-il fait valoir.

Un autre entretien avec son homologue ukrainien

Le président français s'est ensuite entretenu en fin d'après-midi avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky pour réaffirmer "la pleine solidarité de la France envers l'Ukraine" et rappeler "sa détermination à préserver l'intégrité territoriale et la souveraineté de ce pays, dans un contexte de forte volatilité".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.