Assiégée, l'armée ukrainienne lâche Debaltseve aux séparatistes

Malgré le cessez-le-feu, les séparatistes prorusses poursuivent leurs bombardements sur l'armée ukrainienne dans la ville stratégique de Debaltseve. Exténuée, cette dernière dépose les armes.

France 2

Dans l'est de l'Ukraine, la guerre se poursuit en dépit du cessez-le-feu en vigueur depuis le 14 février. Les combats font toujours rage dans certaines zones comme autour de la ville stratégique de Debaltseve, noeud routier et ferroviaire important.

Ce mercredi 18 février, l'armée ukrainienne se retire peu à peu. 70 hommes ont abandonné sur place armes et véhicules. C'était la condition fixée par les séparatistes, en échange d'une garantie de bons traitements.

Situation désespérée pour l'armée ukrainienne

Encerclés par les prorusses, bombardés en continu depuis 72 heures en mépris du cessez-le-feu et semble-t-il privés de munitions et de nourriture, les soldats de l'armée ukrainienne sont dans une situation désespérée.

Ce soir, François Hollande doit s'entretenir au téléphone avec Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des troupes ukrainiennes, à Debaltseve (Ukraine), le 17 février 2015.
Des troupes ukrainiennes, à Debaltseve (Ukraine), le 17 février 2015. (ANATOLII STEPANOV / AFP)