Cet article date de plus de huit ans.

Les seins nus de Kate, nouvelle prise royale des paparazzis

"Closer" publie des photos de l'épouse du prince William dévêtue. La Couronne britannique s'étrangle après cet affront. Mais ce n'est pas le premier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Le magazine français "Closer" a publié des photos de Kate Middleton sans soutien-gorge, vendredi 14 septembre. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

BUZZ - Shocking. Le magazine people Closer a publié des photographies de Kate Middleton les seins nus, vendredi 13 septembre. Les clichés ont été pris lors de ses vacances dans le Luberon, en compagnie du prince William. Le tout est agrémenté d'une petite description : "Seuls au monde. Leur mot d'ordre : vacances j'oublie tout, la grisaille londonienne, et même le maillot de bain resté dans la valise de l'altesse."  Outre-Manche, les tabloïds prennent le contrepied, et à l'image du Sun, préfèrent évoquer l'affaire avec une photo de Kate Middleton voilée, lors de sa visite d'une mosquée de Kuala Lumpur (Malaisie). 

Le palais de Buckingham a annoncé qu'il consultait des avocats français, pour étudier les suites de cette affaire. Le spectre de la mort de Lady Di, il y a quinze ans, hante toujours les relations entre les paparazzis et la famille royale. "Les photos topless de Kate Middleton, pareilles aux pires excès de la période Lady Di", titre le quotidien britannique The Times (en anglais). Retour en quelques portraits sur ces liaisons dangereuses. 

1Kate Middleton, la duchesse aux seins nus

Le prince William et son épouse, Kate Middleton, le 13 septembre à l'aéroport de Kuala Lumpur (Malaisie). (SHAMSHAHRIN SHAMSUDIN / POOL)

Avant son mariage princier, en 2011, Kate Middleton a suivi une formation "paparazzi". Mais apparemment, il n'a pas retenu toutes les leçons. Les photos où elle apparaît seins nus sont authentiques, a confirmé, vendredi, une source proche du palais de Buckingham. Voilà qui risque d'écorner l'image so chic de la famille royale. Un proche du couple princier a pris la chose très au sérieux. "Leurs altesses sont affligées d'apprendre l'existence présumée de ces photos" et la famille royale réfléchit d’ores et déjà à "une décision sur les actions à suivre".

La duchesse de Cambridge bénéficie d'une meilleure protection que Diana, du fait du renforcement de la législation sur la vie privée. En 2007, déjà, elle a porté plainte après la publication d’une photo volée dans un tabloïd, le Daily Mirror. Et en 2010, elle a menacé de poursuivre une agence si elle vendait une photo d'elle en train de jouer au tennis. Le cliché n'a jamais été publié.

2Lady Diana, la martyre

La voiture de Lady Diana après l'accident du tunnel de l'Alma, le 31 août 1997 à Paris. (PIERRE BOUSSEL / AFP)

"Cet incident, s'il est avéré, nous renverra quinze ans en arrière", a affirmé un proche de William et Kate. Référence claire à Lady Di, la mère du premier. En 1997, la princesse Diana meurt dans un accident de voiture, sous le pont de l'Alma, à Paris. Elle était alors poursuivie par une nuée de photographes, qui rêvaient de prendre un cliché d'elle aux côtés de Mohammed Al-Fayed, son compagnon de l'époque. Les paparazzis avaient été accusés d'avoir provoqué le drame. Un code de déontologie (en anglais) avait été adopté par la Press Complaints Commission le 16 novembre 1997. Il invitait les journaux britanniques à faire le tri dans les clichés qu'ils diffusent.

Un an plus tôt, en 1996, Lady Diana avait porté plainte contre le paparazzi Martin Stemming, obtenant sa condamnation. L'homme avait interdiction de l'approcher à moins de 300 mètres. "Je suis considéré comme un harceleur, ce que je ne suis pas", dénonçait, à l'époque, le photographe dans le "20 heures" d'Antenne 2. 

3Le prince Harry, l'enfant terrible

La photo du prince Harry déguisé en nazi dans les tabloïds britanniques, en janvier 2005. (JIM WATSON / AFP)

Le prince Harry fait le bonheur des paparazzis. Dernier exploit en date, une partie de billard tout nu, dans un hôtel de Las Vegas (Nevada, Etats-Unis). Les photos ont été publiées le 22 août sur le site américain TMZ, avant de faire le tour du monde. Les journaux britanniques, mis à part le Sun, ont refusé de publier les photos

Les tabloïds n'ont pas eu les mêmes scrupules par le passé. A l'âge de 17 ans, le prince Harry est surpris en train de fumer du cannabis. Boîtes de nuit, alcool... Ses frasques alimentent régulièrement la presse à scandale. Jusqu'à cette photographie du prince déguisé en officier nazi, publié en 2005 dans le tabloïd The Sun. Harry se confond en excuses. 

4Pippa, l'icône sexy

Pippa Middleton et un ami, lors d'un match du tournoi de Roland Garros, à Paris, en mai 2011. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le monde la découvre lors du mariage de sa sœur Kate avec William. En Vélib' à Paris ou en voiture, Pippa Middleton reste une cible de choix pour les paparazzis et régulièrement, la presse lui prête de nouvelles relations amoureuses. 

Son fait d'arme ? Le "Gungate". A bord d’un cabriolet, façon Bonnie and Clyde. En virée à Paris, Pippa est poursuivie par une nuée de photographes. Le conducteur du véhicule saisit alors un pistolet factice et le pointe vers les objectifs. La photo est publiée dans The Sun, le 16 avril 2012. La photographie fait le tour du monde et les journaux lui font la morale. Le Daily Beast accuse : "L'épisode du Gungate de Pippa pourrait être un désastre pour la famille royale entière."

5Le prince Charles et Camilla Parker-Bowles, le couple félon

Camilla Parker Bowles en juillet 1997, un mois avant la mort de Lady Diana. (KIERAN DOHERTY / REUTERS)

Alors que son mariage bat de l'aile avec Lady Diana, au milieu des années 1990, les Britanniques reprochent au prince Charles d'entretenir une relation avec Camilla Parker Bowles. Après la mort de la princesse de Galles à l'été 1997, les spéculations se multiplient. A la fin de l'année, le correspondant du quotidien Libération écrit : "Selon les tabloïds, qui se cassent les dents sur un sujet aussi rebelle, un conseiller du prince a affirmé que Charles croyait qu'il était temps que ses enfants connaissent enfin la femme qu'il aime tant et avec laquelle, si l'on en croit les rumeurs, il vit maritalement." 

Face à la presse, en 2002, il se veut conciliant, rapportait l'agence AP. "De temps en temps, nous sommes probablement tous les deux un peu dur les uns envers les autres, en exagérant ce qui nous sépare et en ignorant les qualités de l'autre.''  Le couple se marie finalement en 2005. Depuis, les tabloïds n'ont jamais relâché la pression. Son ancien valet de chambre l'accuse, en 2009, d'être bisexuel, comme l'explique ce reportage de France 2. Cette année, un tabloïd anglais, le Globe, a même annoncé leur divorce. 

6 Sarah Ferguson, la duchesse mal aimée

Sarah Ferguson, duchesse d'York, à Dubai en novembre 2008. (JENS KALAENE / DPA)

Kate Middleton n'est pas la première à sa faire photographier en pleine séance de bronzage. En 1992, le Daily Mirror publie des photographies de la duchesse d’York, Sarah Ferguson, alors mariée au prince Andrew, les seins nus. Et pour ne rien gâter, un riche financier américain lui suce les doigts de pied. Le scandale rend la reine Elizabeth II furieuse.

"Fergie" fait à nouveau parler d'elle en 2010. Un journaliste du feu News of the World la piège en se faisant passer pour un homme d'affaires. Sarah Ferguson lui propose d'interférer en sa faveur auprès de son ex-mari, le prince Andrew, en échange de près de 575 000 euros, explique alors le site de L'Express. Une vidéo de la discussion est mise en ligne sur le tabloïd. La duchesse doit présenter des excuses publiques.

7Zara Phillips, la jolie cousine

Zara Phillips assiste à un match de rugby entre la Roumanie et l'Angleterre, où joue son mari Mike Tindall, le 24 septembre à Dunedin (Nouvelle-Zélande). (PAUL ELLIS / AFP)

Surnommée "Royal Rebel", Zara Phillips, petite-fille de la reine Elizabeth II et cousine de William et Harry, a longtemps défrayé la chronique, avant son mariage en 2011 avec Mike Tindall, et sa médaille d'argent aux Jeux olympiques, cette année à Londres, dans les épreuves d'équitation. A 17 ans, en 2000, elle dévoile un piercing sur la langue lors des 100 ans de la reine mère (la mère d'Elizabeth II). Et quelques années plus tard, elle est surprise par un paparazzi sur une plage de Sydney (Australie), les seins nus, rappelle le site madame.lefigaro.fr. Décidément...

8Et la reine Elizabeth ? Elle veille au grain

La reine Elizabeth II lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le 27 juillet. (TOBY MELVILLE / POOL)

Et la reine herself ? Elle n'a pas non plus été épargnée. En 2006, un journaliste anglais du tabloïd Mirror fait une incursion dans le palais de Buckingham, rapporte le site canadien LaPresse.ca. Avant de révéler des informations du plus grand intérêt : la reine mange des tartines avec de la marmelade et conserve ses céréales dans un Tupperware.

En 2009, Elizabeth II demande aux journaux britanniques de respecter la vie privée des membres de la famille royale. "C'est en réaction aux nombreuses années de traque de la famille royale par des photographes sur les propriétés privées de la reine", explique alors, à l’AFP, une porte-parole du palais de Buckingham. Les photographes passent alors des heures entières à écumer la région de Sandringham, dans l’est du pays, où la reine possède une propriété et y fête chaque Noël avec la famille royale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.