Cet article date de plus de six ans.

Des Islandaises montrent leurs tétons pour protester contre la censure sur les réseaux sociaux

L'Islande a été gagnée par la campagne "Free the nipple" ("Libérez le téton"), qui dénonce l'excès de censure des réseaux sociaux concernant la poitrine des femmes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une photo Twitter postée par la députée islandaise Björt Ólafsdóttir, le 25 mars 2015. (@BJOTOLAFS / TWITTER)

Tout a commencé avec le message d'une adolescente islandaise de 17 ans posté sur Facebook, indique Buzzfeed. Adda Smáradóttir a dévoilé une photo de l'un de ses tétons pour promouvoir une journée "Libérez le téton" dans son lycée le 26 mars, dans la continuité de la campagne mondiale  qui proteste depuis plusieurs mois contre la pudeur excessive des réseaux sociaux. Mais devant les moqueries et les menaces, la jeune militante féministe a décidé de retirer sa photo dans un premier temps, comme elle le raconte dans un post facebook.

"Carrez-vous le dans votre patriarcat"

Un mouvement de solidarité s'est alors enclenché en Islande le dernier week-end de mars pour soutenir l'adolescente. De nombreuses féministes ont posté des photos de leurs seins sur les réseaux sociaux islandais. En Islande, le phénomène a pris de l'ampleur grâce à l'intervention de plusieurs personnalités, comme la députée Björt Ólafsdóttir, du parti de centre-gauche Avenir radieux, qui a illustré sa photo avec ce commentaire : "Ceci sert à donner à manger aux enfants. Carrez-vous le dans votre patriarcat."

Devant le succès de l'opération, l'adolescente Adda Smáradóttir a même reçu le soutien du compte Twitter officiel de la campagne Free the nipple. Cette campagne a aussi permis aux Islandais de se rendre compte qu'ils étaient snobés par Twitter, relève Libération. Ils se sont aperçus qu’il est impossible de rentrer le mot "Islande" et que l’île (qui ne compte que 330 000 habitants) n'appartient pas aux régions du monde dont les "trending topics" sont affichables.

Du coup, les internautes islandais ont décidé de lancer une autre campagne – avec le hashtag #TwitterRecognizeIceland (Twitter, reconnais l’Islande) – pour que leur pays soit enfin pris en compte par le réseau social.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.