Les dépenses militaires en Europe au plus haut depuis la guerre froide

Cette progression record est, sans surprise, dopée par la guerre en Ukraine.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des militaires français lors d'un exercice, à Castres (Tarn), le 25 février 2023. (FREDERIC PETRY / HANS LUCAS / AFP)

Les dépenses militaires en Europe ont redépassé en 2022 leur niveau de la fin de la guerre froide, avec une progression record depuis plus de trois décennies dopée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Ce sont les conclusions d'un rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) publié lundi 24 avril. Tous continents confondus, les dépenses militaires ont atteint l'an dernier un nouveau sommet de 2 240 milliards de dollars, soit 2,2% du PIB mondial, selon les données de Sipri.

Il s'agit, à l'échelle planétaire, de la huitième année consécutive de hausse pour les investissements dans les armées. "Ils sont tirées par la guerre en Ukraine, qui pousse les budgets européens vers le haut, mais aussi par les tensions non résolues et croissantes en Asie de l'Est" entre la Chine d'un côté et, de l'autre, les Etats-Unis et leurs alliés asiatiques, souligne à l'AFP le chercheur Nan Tian, un des coauteurs de l'étude.

"Du jamais vu"

Le Vieux continent a dépensé, après déduction de l'inflation, 13% de plus pour ses armées au cours de cette année marquée par l'invasion russe de l'Ukraine, selon le rapport. C'est à la fois la plus forte croissance enregistrée depuis plus de 30 ans, et le retour - en dollars constants - au niveau des dépenses de 1989, année de la chute du mur de Berlin. "C'est du jamais vu depuis la fin de la Guerre froide", assure Nan Tian.

A elle seule, l'Ukraine a multiplié par sept ses dépenses, qui ont bondi à 44 milliards de dollars - soit un tiers de son PIB. Et ce sans compter plusieurs dizaines de milliards de donations d'armement venues de l'étranger, précise le Sipri. Les dépenses russes ont, elles, progressé de 9,2%, selon ses estimations. "Mais même si l'on enlève les deux nations en guerre, les dépenses en Europe ont augmenté significativement", explique Nan Tian.

Ces dépenses européennes, qui ont atteint 480 milliards de dollars en 2022, ont déjà augmenté de plus d'un tiers en dix ans, et la tendance devrait continuer à s'accélérer dans la prochaine décennie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.