Les catastrophes climatiques du XXIe siècle

La communauté internationale s'est fixé comme objectif de limiter le réchauffement planétaire à +2°par rapport à l'ère industrielle, via le tout premier accord universel, espéré en décembre 2015 à Paris. Faute de quoi, le monde, en filant vers +4 à +5°d'ici à l'an 2100, subira des dommages irréversibles. Les plus pauvres en seront les principales victimes. Mais le désordre a déjà commencé.

Depuis trente ans, le nombre de catastrophes naturelles dans le monde a été multiplié par cinq, conséquence directe du réchauffement planétaire, lui-même étant le résultat à 95% des activités humaines (déforestations, rejets de méthane, utilisation massive de combustibles fossiles).
 
Selon un rapport de l'Organisation météorologique mondiale, la première décennie du XXIe siècle a été la plus chaude jamais observée depuis la mise en place des systèmes modernes de relevés, vers 1850. La décennie 2001-2010 a aussi été marquée par de très fortes précipitations ; elle est au deuxième rang des plus arrosées depuis 1901.
 
Les habitants des côtes, avec la montée du niveau des mers, sont les plus menacés par ces phénomènes météorologiques. Les inondations inquiètent aussi près de 400 millions de citadins. Si les villes d’Asie sont les plus exposées au danger, Paris n’y échappe pas et arrive en 10e position sur la liste.
 
Retour en douze photos sur des catastrophes naturelles liées au climat depuis le début du XXIe siècle.
112
Reuters/ Jean Philippe Arles
212
REUTERS/Vincent Laforet/Pool TBA/JJ
312
AFP PHOTO / Jewel SAMAD
412
REUTERS/Stringer
512
AFP PHOTO / Paul CROC
612
REUTERS / Adrees Latif
712
REUTERS/Alexander Natruskin
812
REUTERS / Jakob Dall / Croix-Rouge danoise
912
REUTERS / Marvin Gentry
1012
REUTERS / Sukree Sukplang
1112
REUTERS/Shannon Stapleton
1212
REUTERS / Michael Studinger / NASA / Handout