Cet article date de plus de treize ans.

Le groupe Eurotunnel a rejeté vendredi les accusations selon lesquelles il n'aurait pas réagi "comme il convenait"

Il s'en est pris à Eurostar qu'il accuse notamment de ne pas avoir toujours respecté les procédures de secours lors de la panne dans le tunnel sous la Manche dans la nuit du 18 au 19 décembre.Le service Eurostar sera normal samedi mais la situation est indéterminée pour les jours suivants bien que le trafic ait repris progressivement depuis mardi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Schéma du tunnel sous la manche. (Eurotunnel SA)

Il s'en est pris à Eurostar qu'il accuse notamment de ne pas avoir toujours respecté les procédures de secours lors de la panne dans le tunnel sous la Manche dans la nuit du 18 au 19 décembre.

Le service Eurostar sera normal samedi mais la situation est indéterminée pour les jours suivants bien que le trafic ait repris progressivement depuis mardi.

Le patron d'Eurostar Richard Brown avait expliqué mardi que le retour à la normale n'interviendrait pas "au moins avant Noël" car les rames tombées en panne devaient être réparées et les autres être modifiées pour éviter que l'incident, qui serait dû à la neige fine, ne se reproduise.

Eurotunnel accuse Eurostar
Le groupe Eurotunnel a rejeté vendredi les accusations selon lesquelles il n'aurait pas réagi "comme il convenait" lors de la panne dans le tunnel sous la Manche. Il a accusé Eurostar de ne pas avoir respecté les procédures de secours.

Eurotunnel a notamment indiqué que si les délais d'une "évacuation ont été malheureusement allongés" c'est parce que "les équipages d'Eurostar, en totale violation avec les procédures de secours, ont demandé aux passagers (d'un des trains concernés, ndlr) de prendre leurs bagages avec eux".

La communication aux passagers est également pointée du doigt. Pour Eurotunnel, "il est évident que les équipages d'Eurostar n'ont visiblement pas relayé les informations utiles aux passagers". Cette défaillance a notamment "conduit à un mouvement d'inquiétude" parmi certains d'entre eux, assure le groupe. Cela a "obligé" Eurotunnel "par sécurité" à mener une évacuation immédiate par le tunnel de service du train concerné qui "n'était plus tractable".

Répondant à l'accusation de manque de communication entre son PC de crise et les trains, Eurotunnel affirme que le lien a été permanent: "Si tel n'avait pas été le cas, les opérations de secours très complexes n'auraient pu être réalisées en toute sécurité".

Toutefois, Eurotunnel précise qu'il "fera tout ce qui est en son possible pour permettre à Eurostar de surmonter cette crise le plus rapidement possible", rappelant que les deux groupes collaborent depuis 15 ans pour assurer des liaisons entre le continent et la Grande-Bretagne.

Eurostar contre-attaque
La compagnie ferroviaire Eurostar estime qu'Eurotunnel devrait attendre les conclusions des experts avant de communiquer sur sa version des faits: "Eurostar s'inquiète de la lecture qu'Eurotunnel fait de l'enquête indépendante en cours, qui a reçu l'aval tant des gouvernements français et britannique que de la Commission intergouvernementale. Cette enquête a pour but d'établir le déroulement précis des événements", note la compagnie. "Eurostar estime qu'Eurotunnel devrait laisser les experts rendre leurs conclusions", ajoute-t-elle.

Une "enquête indépendante" a été confiée lundi par Eurostar à Christopher Garnett, ancien patron de la compagnie ferroviaire britannique régionale Great North Eastern Railway et ancien directeur commercial d'Eurotunnel, et à Claude Gressier, ingénieur des Ponts et Chaussées. Les deux hommes doivent faire état de leur rapport à la Commission intergouvernementale au tunnel sous la Manche et aux gouvernements français et britannique.

La compagnie ferroviaire Eurostar a cependant reconnu que "la communication a été très mauvaise dans la nuit de vendredi à samedi", alors que cinq de ses trains et plus de 2000 passagers sont restés bloqués dans le tunnel sous la Manche. Quelque 75.000 voyageurs de part et d'autre de la Manche ont été affectés par l'interruption du trafic.

Voyages remboursés"
Eurostar rappelle que "tous les voyages annulés seront intégralement remboursés ou échangés" et que des "conditions exceptionnelles" de dédommagement sont proposées aux clients ayant voyagé dans la nuit du vendredi 18 décembre au samedi 19: remboursement du voyage aller-retour, aller-retour supplémentaire offert, remboursement de tous les frais liés à ces perturbations (taxis, hôtels...), attribution d'une compensation exceptionnelle d'un montant de 150 livres à 170 euros en numéraire.

Le tunnel sous la Manche, qui relie sur 50 km le département français du Pas-de-Calais au comté de Kent, dans le sud-est de l'Angleterre, est constitué de deux galeries ferroviaires principales - reliées en plusieurs points pour permettre si besoin le passage des rames d'une galerie à l'autre - et d'une galerie de service.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.