Le Colisée de Rome se refait une beauté après trois ans de travaux

C’est le monument emblématique de Rome : le Colisée qui accueille chaque année plus de six millions de visiteurs a été restauré pendant trois ans. L’inauguration a eu lieu ce vendredi.

(Suite à la restauration, le Colisée a retrouvé sa teinte blanche d'origine © Reuters)

Le Colisée de Rome a été de nouveau inauguré ce vendredi, après trois ans de travaux. Les échafaudages ont enfin été retirés de la façade de l’arène antique, redevenue blanche, pour le plus grand bonheur des touristes, et des Romains.

 

Le Colisée a été construit au Ier siècle après Jésus-Christ. Il fait 6 hectares de superficie, mesure 48 mètres de haut, et pouvait accueillir 70 000 spectateurs lors des combats de gladiateurs.

Devenu gris à cause de la pollution des voitures, sa restauration était devenue nécessaire. Au bout de trois ans, l’extérieur est terminé. Les équipes de rénovation s’attaquent maintenant à la structure souterraine de l’édifice.

Une rénovation uniquement grâce à des fonds privés

C’est la marque italienne de chaussures de luxe Tod’s qui finance le chantier, à hauteur de 25 millions d’euros. Un mécénat qui avait déclenché de vifs débats en Italie, même si ce n’est pas la première fois qu’un monument de la ville est rénové avec des fonds privés.

En 2015, la marque de prêt-à-porter Fendi avait dépensé deux millions d’euros pour rénover la fontaine de Trevi. Mi-juin, une partie de la piazza di Spania était inaugurée. Le joaillier Bulgari avait mis 500 000 euros sur la table pour sa rénovation.

Il faut dire que la ville de Rome est endettée à hauteur de 12 milliards d'euros, et n'a plus les moyens d'entretenir seule son patrimoine.

Le Colisée rénové après trois ans de travaux. Le reportage de Mathilde Imberty
--'--
--'--