La Suède, le pays des “papas poussette”

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
La Suède, le pays des “papas poussette”
franceinfo
Article rédigé par
J. Cholin J-M Mier et M. Peret - franceinfo
France Télévisions

Les “papas poussette” ont envahi la ville de Stockholm en Suède, résultat du congé paternité fixé à cinq mois depuis les années 1990, l’un des plus généreux au monde.

Alors qu’en France le congé paternité peut être désormais doublé, la Suède donne la possibilité aux pères de famille de prendre un congé parental de cinq mois. “Ma femme s’est dit qu’elle prendrait huit mois (...) et j’ai pris le relais cinq mois”, explique Pierre Clavel, père de famille installé en Suède. Avec 480 jours à se répartir entre les deux parents, rémunérés jusqu’à 80% du salaire, le congé paternité suédois est l’un des plus généreux au monde.

Des inégalités malgré tout 

“La difficulté, c’est justement la durée du congé du père, explique Richard Eklund, manager en Suède. Car si c’est trop court, c’est plus difficile de trouver un remplaçant efficace. Alors que si vous avez une période plus longue, cinq ou six mois, ça nous laisse le temps de former les nouvelles personnes.” Malgré tout, le système suédois n’a pas effacé les inégalités. 70% des jours de congé parental sont toujours pris par les femmes, contre un tiers pour les hommes.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.