LA PHOTO.Monténégro: projet d'hôtel controversé dans un ex-camp de concentration

Le Monténégro défend sa décision d'autoriser la transformation d'une île-forteresse utilisée comme camp de concentration, en hôtel de luxe, face à la colère de proches d'anciens détenus. Le fort de l'îlot de Mamula, en mer Adriatique, à l'entrée des Bouches de Kotor, a été construit au XIXe siècle et a été investi par les forces fascistes italiennes pendant la Seconde guerre mondiale.

Selon l\'association locale des anciens combattants, 80 détenus y sont morts exécutés et 50 de faim, sur un total de plus de 2.000. Le Monténégro a accordé un bail de 49 ans à la holding helvético-égyptienne Orascom, qui compte y bâtir un hôtel haut de gamme comprenant une discothèque, un spa et un port de plaisance pour un montant de 15 millions d\'euros.
Selon l'association locale des anciens combattants, 80 détenus y sont morts exécutés et 50 de faim, sur un total de plus de 2.000. Le Monténégro a accordé un bail de 49 ans à la holding helvético-égyptienne Orascom, qui compte y bâtir un hôtel haut de gamme comprenant une discothèque, un spa et un port de plaisance pour un montant de 15 millions d'euros. (GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR)